Morphologie du chat

Les chats domestiques se ressemblent fort; tandis que les chiens peuvent fortement varier d’une race à l’autre.
Le patrimoine génétique du chat ne donne pas autant de marge de manœuvre que celui du chien. En outre, cela fait seulement une centaine d’années que l’on sélectionne les races de chat alors que cela fait plusieurs milliers d’années que l’on sélectionne celles du chien.

Morphologie du chat: à propos de la forme du corps

Si on prend le chat européen comme type de «chat moyen», les chats de race se différencient notamment par la silhouette, aussi appelés «type morphologique».

Il y a plusieurs formes générales du corps: bréviligne, médioligne, longiligne et puissant.

Type bréviligne ou cobby

  • corps massif, court et puissant
  • ossature forte
  • encolure épaisse, plutôt courte
  • queue courte et épaisse
  • tête ronde de face avec un profil concave
  • pieds ronds

Type médioligne

  • corps rectangulaire
  • ossature solide, sans excès
  • encolure dégagée et forte
  • queue moyenne
  • tête intermédiaire et équilibrée
  • pieds ronds ou ovales

On peut encore subdiviser le type « médioligne » en plusieurs sous-catégories:

  • le type médioligne semi-cobby : corps légèrement plus long que le cobby, avec une ossature forte
  • le type médioligne semi-foreign : corps long et élégant avec une ossature forte
  • le type médioligne foreign : plus léger, structure générale fine et élégante sans être extrême

Type longiligne ou oriental

  • corps long et tubulaire
  • ossature fine
  • encolure longue et dégagée du corps
  • queue fine et longue
  • tête triangulaire de face avec un profil convexe ou droit
  • pieds ovales

Type long et puissant

  • corps long et puissant
  • ossature forte

Taille et poids

Un chat adulte mesure environ 30 cm au garrot. La longueur de la tête à la queue est d’env. 45 cm. La queue mesure tout au plus 30 cm.

Un chat adulte normal pèse entre 2,75 et 5,5 kg. Mais on a déjà vu des chats obèses peser jusqu’à 18 kg! À l’autre extrême, il existe en Inde et à Sri Lanka un petit chat tacheté qui ne pèse guère plus de 1,25 kg.

Il est tout à fait possible au chat de rester mince, même sans faire beaucoup d’exercice (ça doit en faire rêver certains). Ses seuls déplacements quotidiens et ses étirements suffisent à maintenir sa ligne.

Toutefois, il ne faut pas oublier que certains propriétaires de chat sont trop excessifs et nourrissent trop abondamment leur animal favori. Si c’est combiné à trop peu d’exercice physique, cela conduira inévitablement à de l’obésité. Les conséquences en sont une série de maladies ou un raccourcissement de la durée de vie du chat, comme chez l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *