Un chat à l'affût d'une proie

Le chat à la chasse

Le chat à la chasse est à la base de la relation qui lie l’homme au chat. Comment chasse-t-il? Quels sont ses atouts? Et que chasse-t-il donc?

 

Sommaire de la page

 

Le chat passe environ 1/3 de son temps à jouer et donc, pour ceux qui peuvent sortir, notamment à chasser.

Même s’il est nourri, le chat conserve l’instinct de chasseur et n’hésitera pas à chasser. Mais s’il mange à la maison, il n’avalera peut être pas sa proie.

S’il ne reçoit pas à manger de la main de l’homme, le chat doit manger de 8 à 10 souris par jour pour couvrir ses besoins quotidiens.
Un chat noir avec une clochette autour du cou
Ce n’est pas parce qu’un chat voit une souris qu’il va arriver à l’attraper. Toutes les tentatives d’attraper une proie ne réussiront pas. Chasser demande donc pas mal de temps et d’énergie au chat.

Les atouts du chat à la chasse

Pour aider le chat à réussir ses chasses, le chat dispose de plusieurs atouts:

  • l’ouïe fine
  • un odorat développé
  • une vue perçante
  • des moustaches orientables
  • des griffes très acérées
  • sa vitesse et sa vivacité
  • sa démarche silencieuse, grâce au fait qu’il peut rétracter ses griffes

Un chat a attrapé un pigeonQuand la chasse est réussie, le chat peut aussi compter sur ses dents, faites pour attraper, déchiqueter et déchirer les proies.

Les étapes de la chasse

Lors de la chasse, on peut distinguer plusieurs étapes:

  • le chat repère une proie:
    • ses yeux regardent fixement en direction de la proie
    • ses oreilles pointent vers l’avant
    • il peut rester longtemps immobile à observer sa proie
    • son corps est aux aguets
  • il s’approche de la proie sans bruit
    • il marche en s’abaissant autant que possible
    • son corps ondule, les épaules saillent parfois
    • il n’hésite pas à s’arrêter pour mieux observer et évaluer la distance qui le sépare de la proie
  • il bondit sur sa proie
    • sous l’impulsion des pattes arrière, il s’élance à toute vitesse
    • son corps est en extension
    • il attrape la proie avec les pattes avant
    • ses dents aiguisées lui permettent de la saisir fermement
  • Le chat joue avec la sourisil profite de sa capture
    • il joue avec sa proie blessée, notamment en lui donnant des petits coups de patte, en la laissant s’échapper avant de la rattraper une fois encore
    • enfin il tue la proie d’un coup de dent dans la nuque
    • s’il a faim, il mange la proie
    • il peut aussi offrir sa proie, comme la chatte le fait pour ses chatons

Il existe plusieurs variantes, dans lesquelles le chat effectue un saut vertical plutôt que horizontal. Tandis que pour pêcher, il utilisera plutôt ses griffes.

Apprendre à chasser

La chatte est le professeur attitré des chatons.

Elle commence par leur apporter des proies mortes. Les chatons peuvent à loisir découvrir la proie, la toucher et la sentir. Ceci leur permettra ensuite de bien la reconnaître tant à la vue, qu’à l’odorat.

Puis elle leur rapportera des proies vivantes; elle invitera ensuite les chatons à tuer eux-mêmes la proie.

Quelle proie chasse le chat?

Le chat chasse la souris, bien sûr.
Un chat tient un lapin dans sa gueule
Mais il essaie aussi d’attraper des oiseaux. Ce qui génère parfois un cri du genre «Oh! non!» de la part du maître, n’est-ce pas?

Plus ludique, il essaie aussi d’attraper des insectes, comme la mouche par exemple.

Et votre chat, quelle genre de proie chasse-t-il, à part les souris et les oiseaux?

2 réflexions sur “ Le chat à la chasse ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *