Chat sur le sarcophage du prince Thutmosis

Le chat en Egypte ancienne

C’est aussi en Egypte ancienne que l’on retrouve des traces de la domestication du chat, dès 4000 ans av. J.-C.

Des représentations de chats et des chats momifiés datant de 4000 ans av. J.-C. ont également été retrouvés. Les chats ont d’abord été protégés en tant qu’animaux utiles.

Certains experts estiment que les Egyptiens ont apprivoisés et sélectionnés des chats dès 2000 av. J.C. Fascinés par leur force, leur adresse à la chasse, les Egyptiens ont fini par leur vouer une véritable adoration. Au décès de leur chat, leurs détenteurs portaient le deuil. Les chats morts étaient embaumés, placés dans de petits cercueils en bois et apportés dans le grand temple de la déesse chat Bastet à Bubastis.

Les chats ont été momifiés en grand nombre par les anciens Egyptiens, à tel point que les scientifiques ont pu démontrer que Felis libyca a été le premier chat domestique.

Les Egyptiens ont élévés les chats au rang de divinité, comme la déesse Bastet ou Sekhmet.

La déesse protectrice Bastet est représentée sous les traits d’un chat. Elle est le symbole de la fécondité et de l’amour maternel. Son culte était principalement vénéré dans la ville de Bubastis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *