Chat au clair de lune

Le chat et la lune

Le chat et la lune est une association symbolique introduite par Plutarque (46-125 ap. J.-C.) dans son Traité d’Isis et d’Osiris.

Le chat lunaire chez Plutarque

Il développe l’association du chat et de la lune au travers de sa reproduction et de ses yeux.

D’une part, il indique que la chatte met bas 7 fois au cours de sa vie: 1 chaton, puis 2 et ainsi de suite jusqu’à 7 chatons. Au total, selon Plutarque, une chatte met donc au monde 28 chatons, autant qu’il y a de jours dans une lunaison.

D’autre part, Plutarque explique que la pupille de l’œil du chat se dilate et se contracte en fonction des phases de la lune. Les Grecs n’avaient, en effet, par encore trouvé d’explication scientifique à ce phénomène.

Le chat lunaire chez les Grecs

La déesse grecque Artémis, déesse de la chasse, personnifie la lune. Il la confonde avec Bastet, la déesse-chat égyptienne.
La confusion est d’autant plus simple, que, selon la mythologie grecque, Artémis poursuivie par Python, s’est réfugiée en Egypte après s’être transformée en chatte.

Le chat lunaire dans l’architecture

L’association entre le chat et la lune a aussi inspiré des architectes. Une belle illustration se trouve dans le portail de l’église St-Michel de Lescure en France. Datant d’environ 1100, on y retrouve des chats et des disques lunaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *